Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -53%
STOGA Manette sans fil pour Switch à 9,34€
Voir le deal
9.34 €

 

 La belle Ophélie

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 63
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

La belle Ophélie Empty
MessageSujet: La belle Ophélie   La belle Ophélie Icon_minitimeJeu 21 Mai 2009 - 0:29

La nuit,je visite un étrange tombeau,
L'ombre mystérieuse d'Edgar Allen Poe
M'invite à partager les vers du squelette
D'un jeune poète, Arthur Rimbaud.

Maléfice de la vie, morves du chagrin,
La poésie digère le parjure sincère,
La belle Ophélie en sera le refrain,
Il m'offrit des rimes de son enfer.

Hasard de la vie, j'ai rencontré son Ophélie,
La muse idéale pour une exaltation cruelle.
Que pouvais-je espérer de ce fantôme maudit?
Que du chagrin assassin, une amertume réelle.

La belle Ophélie Belleophlieik1

La belle Ophélie

Après mille ans d’errance sur le long fleuve noir,
Répondant au chant mystérieux, déchiré, du poète,
La douce Ophélie est réapparue, astre d’or, un soir,
Enveloppant des ses longs voiles blancs, le cœur esthète,
Pour lequel, une nuit, elle noya un profond désespoir.

Maintenant, radieuse Ophélie, son amour éclaire ma nuit,
De ces fleurs que tendrement, je cueillis, comme un lys,
Sur l’eau verte, son parfum, si pur, encore, me poursuit
Tel un frisson nouveau sur mon âme chagrine, elle glisse
Sans bruit, sa longue chevelure sur ma peine enfouie.

O ! Voilà, sortie des eaux, métamorphosée ma belle Ophélie,
Sous la libre et spectrale apparence d’un amour revenant,
Qui, dessine d’étranges portraits, avec la chair de son esprit,
Et, des tableaux épouvantant la passion bleutée, restant
De son passage, où, fantôme blanc, elle flottait dans l’infini.

J’implore de sa beauté céleste, l’amour surhumain,
Guettant sur le rivage des morts, sa tendre apparition,
Qui, d’un lys, envoûté, sur mon espoir nuageux, vient
Guérir l’incurable obsession de ma sincère affliction.

Autour d’Ophélia, l’ombre est étoile, son pâle visage
Illuminé de la splendeur intérieure d’un paradis interdit
Reflète de sa vie d’aventures, l’initiatique voyage
De ce lys d’eau, rempli des embruns de ma vie,
Le poète et la muse, enfin, réunis, heureux ménage !

Ici,
Mes larmes de chagrin n’ont pour consolation que sa main
Qu’elle pose, légère, sur mon front, en guise de pardon,
Et, moi, homme aveugle pour qui elle a lié son destin
Dans les soupirs infinis, je murmure son triste prénom,
Ophélie.

Amant pâle, se pâmant aux feux de son levant,
Renaissant, à l’apparition de sa bien aimée,
Elle repeint la noirceur de mon âme d’un fond blanc,
Ainsi, elle est venue me retrouver,
Mais, j’y songe, alors, suis-je bien mort ou vivant,
Qu’importe, notre amour, comme un lys, flotte, hors du temps.

Alain Meyer-Abbatucci
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8998
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

La belle Ophélie Empty
MessageSujet: Re: La belle Ophélie   La belle Ophélie Icon_minitimeJeu 21 Mai 2009 - 20:17

Arthur Rimbaud a écrit:
Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys ...
Ophélie mai 1870

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La belle Ophélie Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 63
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

La belle Ophélie Empty
MessageSujet: Re: La belle Ophélie   La belle Ophélie Icon_minitimeVen 22 Mai 2009 - 0:14

Nuits glacées, nuits noires


Si la chair frémit à son
doux prénom évocateur,


L’Ophélie, de ses yeux
renversés, regarde, là-haut,


Dans un silence immobile,
se débattre l’infortuné rêveur,


Qui, avec les mots du
ciel, dans sa folle course du chaos


A vouloir la retrouver,
brûle ses longues ailes noires
,

Y compris, ses vers
parfumés dans l’encens du beau


Sachant que son destin est
désormais lié à son histoire.




Ce soir, l’espace d’un
cri, dédié à Ophélie, j’existe,


Je révèle chez l’homme, la
beauté dans l’horreur,


Et, la fée d’Ophélie, dans
ce grand fleuve, résiste,


La bouche endurcie, à mon
chant de vive douleur.




Mon gémissement transposé
par le vent, persiste


Comme le mal d’amour,
jaillit de noires profondeurs,


À me faire espérer ses
baisers sur mes pensées tristes.

Alain Meyer-Abatucci
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8998
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

La belle Ophélie Empty
MessageSujet: Re: La belle Ophélie   La belle Ophélie Icon_minitimeVen 22 Mai 2009 - 9:16

Quand on a l'âme d'un poète, on ne peut que s'émouvoir
De cet appel d'amour d'une main poétique !
Bravo

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
La belle Ophélie Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
Nouria
Modérateur
Modérateur
Nouria

Féminin
Lion Cochon
Nombre de messages : 965
Age : 50
Date d'inscription : 16/10/2008

La belle Ophélie Empty
MessageSujet: Re: La belle Ophélie   La belle Ophélie Icon_minitimeVen 22 Mai 2009 - 10:10

@Alain Meyer Abbatucci a écrit:
Nuits glacées, nuits noires


Si la chair frémit à son
doux prénom évocateur,


L’Ophélie, de ses yeux
renversés, regarde, là-haut,


Dans un silence immobile,
se débattre l’infortuné rêveur,


Qui, avec les mots du
ciel, dans sa folle course du chaos


A vouloir la retrouver,
brûle ses longues ailes noires
,

Y compris, ses vers
parfumés dans l’encens du beau


Sachant que son destin est
désormais lié à son histoire.




Ce soir, l’espace d’un
cri, dédié à Ophélie, j’existe,


Je révèle chez l’homme, la
beauté dans l’horreur,


Et, la fée d’Ophélie, dans
ce grand fleuve, résiste,


La bouche endurcie, à mon
chant de vive douleur.




Mon gémissement transposé
par le vent, persiste


Comme le mal d’amour,
jaillit de noires profondeurs,


À me faire espérer ses
baisers sur mes pensées tristes.

Alain Meyer-Abatucci

très beau ce texte un coup de coeur pour moi Coup De Coeur Modo

ps tu peux me dire quelle police tu as utilisé stp ? j'aime beaucoup

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
La belle Ophélie 3ovvpxvk

**********************************************************************
Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.
Revenir en haut Aller en bas
Alain Meyer Abbatucci
Plume de Corail
Plume de Corail
Alain Meyer Abbatucci

Masculin
Cancer Chien
Nombre de messages : 179
Age : 63
Localisation : Nice
Date d'inscription : 20/04/2009

La belle Ophélie Empty
MessageSujet: Re: La belle Ophélie   La belle Ophélie Icon_minitimeVen 22 Mai 2009 - 10:24

Merci !!!

C'est trop gentil! Mais je n'ose vous donner la suite de cette ode car elle correspond à une expérience très douloureuse de ma vie (même si je l'ai écrite pour l'exorciser) et j'en garde profonde amertume.

Ma rencontre avec Ophélie, artiste peinte, fut forte, brève et assassine!



De brume ou de chagrin


De brume ou de chagrin,les lys de son âme
Ensorcellent ma vue pour exalter la femme,
Ici, Ophélie, qui, dans sa nuit, peint et crie
Sur des toiles colorées la noirceur de la vie.

Un frisson luminescent échappé de son pinceau
Qui, violemment, métamorphose le laid en beau,
Révélant à l’errant que je suis, la pure émotion,
La magie des couleurs, l’envol de la création !

Le rêve suivant que de l’après, on peut s’aimer,
Malgré ces pleurs de sang tachant notre liberté,
Un regret maladif qui vient rougir mes yeux,
Mon regard perdu, en contemplant les cieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://artpoesie.com
Contenu sponsorisé




La belle Ophélie Empty
MessageSujet: Re: La belle Ophélie   La belle Ophélie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle Ophélie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FILESERVE][DVDRiP]Crossfire 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: