Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -33%
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
Voir le deal
599.99 €

 

 Délire ou déprime

Aller en bas 
AuteurMessage
saidsalem
Modérateur
Modérateur
saidsalem

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 861
Age : 61
Localisation : Algérie- Batna 05000
Date d'inscription : 06/04/2009

Délire ou déprime Empty
MessageSujet: Délire ou déprime   Délire ou déprime Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 18:29

Je voudrais me claquemurer

En cet espace d’usure verrouillé

En prisonnier

Sans avoir fait de guerre

Ni commis de délits

Tracer des cercles

Sur le bleu des horizons

Au compas de mes rêves virils

Délimiter le champ de ma vision

Pour incarcérer l’ombre jalouse

Je me demande souvent

Pourquoi cet astre est amoureux

Oiseau est indifférent à notre calvaire

Chante toujours sur son perchoir

Quant à toi ami des rimes

Tu me juges

Et tu me blâmes

La sentence est prononcée

A l’instant de la parole

A émarger ma déprime

Viens à travers les nuages

De ma pensée stérile t’abriter

Contre ces orages charnels

Pose ta main sur mon cœur

Prends ma plume

Et dessine la beauté de ton âme

Au camaïeu des reflets

Poursuivant mes rêves

Ci -prés de ton visage

A l’ombre du cèdre épileptique

Tes rêves font mon plaisir

Sur ce miroir des chimères

Que de maux érigés au cristal des soupirs

A sentir ton corps frémir sous cette emprise

Est –ce une parabole ce jeu d’artifice

Faire semblant mon souffre-douleur

A battre les galères

Au fond des océans

J’ai perdu les couleurs

De mon arc-en-ciel

Loin de ton cœur

Je m’envole vers l’inconnu

A traduire mes déperditions

A chercher ces perles rares

Lève ta main vers le ciel

Et dessine cet amour- espoir

A l’aquarelle des rimes noires



Choisis une lettre à dresser mon gibet

Et je meurs trente six fois par jour

Par ce bourreau atemporel

occuttant nos présences

nous cache cet arc-en-ciel aux éclats de ton sourire …

Dont chaque mots s’envole en oiseau

D’amour et de bonheur à enfermer

L’ombre jalouse en mes poches

Bourrés d’étoiles et d’espoir

Avez –vous déjà goûter à cet amour

à jouer au taquin parmi muses et sirènes

frapper la mer d'un coup de pied

saisir l'ombre par les cheveux
fermer votre main sur mes les mots
pour ce dire poète ou sorcier
délire ou déprime à l'arôme des songes
Revenir en haut Aller en bas
 
Délire ou déprime
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: