Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment : -42%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
40 €

 

 L'heure des "contes"...

Aller en bas 
AuteurMessage
Jo Atman
Nouvelle plume
Nouvelle plume
Jo Atman

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 1
Age : 42
Date d'inscription : 10/04/2010

L'heure des "contes"... Empty
MessageSujet: L'heure des "contes"...   L'heure des "contes"... Icon_minitimeDim 11 Avr 2010 - 15:35

[i]
Toi, esprit du tout manqué

Et du tout manquant

Symbole caché de ma détresse

Au détour de chaque échec

Même de celui qui n’existât pas

Tu demeures toujours présente

Nulle cesse n’a ton insupportable existence

Qui se dresse en faire-valoir

Du bon choix qui aurait du être fait

Et du mauvais qui pourtant fut

Tapis dans l’obscurité de ma bêtise

Et la clarté de l’évidence

Tu me gagnes peu à peu

Sur le terrain des reflets de l’existence

Toi qui le connaissais déjà si bien

Et me laissa le choix des armes

En t’indignant de me voir rejeter le miroir

Tu me laissas me satisfaire de mes fausses gloires

Pour mieux m’abandonner une fois trop tard

A ma vraie mais douloureuse victoire

Celle des illusions...

J’aurais souhaité ne point me réveiller

Et demeurer bercer dans cet ego

Qui telle une arme douée de conscience

Agissait de son tout plein

En ne laissant aucune place au vide

Et m’emplissait de rêves

Ego protecteur et tyran

Je payais ta force en asservissant ma liberté

Cette même liberté qui jadis aurait pu me sauver

Et qui pourtant aujourd’hui me tue

La rejeter je ne le peux

Ma victoire est sa défaite

Et ma défaite est sa victoire

Mourir et renaitre dans ce monde

À défaut de me perdre et ne point avoir vécu

Est-ce donc là ma seule issue ?

N’est ce pas déjà trop tard ?

Prise de conscience éclaire ce qui fut

Mais ne peut le changer

L’après sera-t-il au moins sauvé ?

Le temps et la force me manquent tant

Quant à l’envie...

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure des "contes"...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12062386 - CALLAHAN William Matthew -B-26 - 41-34971 "Pay Off"
» Le Chaperon Rouge [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: