Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

 

 L'étoile.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
libellule
Grimoirien
Grimoirien
libellule

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 306
Age : 53
Date d'inscription : 08/03/2008

L'étoile. Empty
MessageSujet: L'étoile.   L'étoile. Icon_minitimeVen 27 Fév 2009 - 13:03

L'étoile.

La nuit doucement chasse le jour
Le soleil se cache sous la terre
Emmenant avec lui le rougeâtre de l'abat jour
Que dessinent ses rayons prenant l'embarcadère

Le bleu gentiment s'efface
Éteignant sa lumière, sauf sur le monde qui s'endort
Pour activement laisser le crépuscule à sa place
Et clair semer des milliers de points d'or...

Alors scintille un ballet d'étoiles
Toutes plus brillants, les unes aux autres
Comme des joyaux qui se dévoilent...
Des voeux demandés aux Apôtres.

Une vie illuminée prend place
Au milieu de la couleur tristesse
Une beauté qui se ressasse
Quand le soleil laisse place, avec sagesse.

Et cette étoile qui brille si fort
Est au summum de sa vie, de sa beauté
Éphémère mais éternelle et pleine d'essor
Mais le soleil toujours reprend sa clarté.

Alors doucement s'éteint l'étoile
Nos voeux avec elle devienne,t nuitée
Le monde alors se réveille et hisse les voiles
Et agilement se tourne vers l'infini...

L'infini où tes yeux ouverts
Guettent venir l'étoile aux reflets scintillants
D'un voeu demandé naguère
Quand le soleil retire ses rayons flamboyants.

LIBELLULE.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
J'ai attrapé à la volée... L'espoir que tu m'as donné...
Des sourires bien aimés... Au pays des genets...
Revenir en haut Aller en bas
souffleur de vers
Gagnant d'un concours sur le forum
Gagnant d'un concours sur le forum
souffleur de vers

Féminin
Balance Cheval
Nombre de messages : 113
Age : 66
Date d'inscription : 19/01/2009

L'étoile. Empty
MessageSujet: Re: L'étoile.   L'étoile. Icon_minitimeVen 27 Fév 2009 - 13:13

Aimer C'est doux comme une caresse, de belles images sur nos yeux et sur le coeur... du bonheur, c'est un plaisir de te lire, amicalement Bravo cathy
Revenir en haut Aller en bas
 
L'étoile.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes sans contraintes métriques-
Sauter vers: