Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-56%
Le deal à ne pas rater :
-56% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
20.79 € 47.19 €
Voir le deal

 

 L'imparfait du subjonctif

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Eric 94
Plume de Corail
Plume de Corail
Eric 94

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 154
Age : 49
Localisation : Alfortville
Date d'inscription : 18/01/2021

L'imparfait du subjonctif Empty
MessageSujet: L'imparfait du subjonctif   L'imparfait du subjonctif Icon_minitimeVen 16 Avr 2021 - 10:20

Ce temps
Aux sonorités coruscantes
Est le joyau
De la langue française
Il n'est de substantif d'adjectif d'adverbe
Ou d'autre temps
Qui puisse rivaliser avec sa splendeur

Las
Nous en usons rarement
Nos lettres et nos courriels
Sont rarement les écrins
De ce diamant

Nous osons encore moins
En user oralement
Tant nous craignons
De passer pour des pédants

Si bien que l'imparfait du subjonctif
Se morfond au fond
Des chefs-d'oeuvre
De notre littérature

Lui
Le plus haut en couleur
De nos temps
Le plus épris d'aventures
Et de galanteries
Le préféré de Cyrano

N'est-ce pas un comble

Il faudrait que les choses
Changeassent
Que les verbes
Se révoltassent

Je voudrais qu'ils sortissent des livres
Et qu'ils allassent aux oreilles
Des Français
Pour protester de l'injustice
Qui leur est faite


Monsieur
Nous aimerions que vous fissiez
Usage de notre personne
À l'imparfait du subjonctif
La relégation livresque que nous subissons
N'a que trop durée

Madame
Est-il possible que vous ne connaissiez
Que le présent du subjonctif
Notre ingrat cousin

Pardonnez-moi cette cruauté
Mais il eût été préférable
Que vous ne vinssiez pas au jour

Français
Ressaisissez-vous
Un trésor ne saurait être méprisé
Sous peine de porter malheur
Aux mépriseurs

Naguère
Nous les verbes de la langue de Hugo
Exigeâmes que vous nous employassiez
Que vous nous conjuguassiez
À l'imparfait du subjonctif

Vous ne nous écoutâtes guère

Voyez l'état de la France
Songez qu'elle pourrait
Tomber
Encore
Plus
Bas







Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
ÉRIC

Le Grimoire d'Éric

ATROS aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
ATROS
Plume de Corail
Plume de Corail
ATROS

Masculin
Sagittaire Singe
Nombre de messages : 162
Age : 64
Localisation : GARD
Date d'inscription : 18/01/2021

L'imparfait du subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait du subjonctif   L'imparfait du subjonctif Icon_minitimeVen 16 Avr 2021 - 17:36

Souffrez  Eric, que je vous salue pour cette plaidoirie  mais je crains fort que l'usage de ce temps,  guère aisé, est condamné à une mort lente déjà bien amorcé.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'imparfait du subjonctif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES GRIMOIRES :: Vos poèmes classés en grimoires :: Éric 94-
Sauter vers: