Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

 

 Les malheurs

Aller en bas 
AuteurMessage
Surfeur1111
Modérateur
Modérateur
Surfeur1111

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 908
Age : 68
Localisation : Ile de France et Normandie
Date d'inscription : 29/03/2016

Les malheurs Empty
MessageSujet: Les malheurs   Les malheurs Icon_minitimeJeu 30 Juil 2020 - 8:25




Les malheurs

Tels d'infâmes criquets volant en bataillons,
Lassés de rêvasser dans leurs tristes domaines,
Du Styx, de l'Achéron, des cortèges de peines
S'évadent des flots noirs aux brusques tourbillons ;


Ils vont pour asséner. Forts de ces aiguillons
Acérés par Hadès génèrent des gangrènes,
Les esprits puis les corps tirés dans les géhennes
Implorent tous les cieux de leurs blancs pavillons,


La douleur ne dort plus, la souffrance, joyeuse,
Jette sa pèlerine et l'étoffe lépreuse
Etouffe les tocsins qui frissonnent de peur ;


L'humain terrorisé s'agenouille et présente
Au Père créateur l'indicible stupeur,
Dans le creux de ses mains sa chair bien purulente.
























Le Styx est un des fleuves des Enfers
Dans la mythologie grecque, l'Achéron est une branche de la rivière souterraine du Styx


La paix

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
Surfeur
Revenir en haut Aller en bas
 
Les malheurs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES POÉSIES :: Les Poèmes avec contraintes métriques :: Les Sonnets Réguliers-
Sauter vers: