Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Si toi aussi, tu entends souvent ton cœur parler à ta plume, viens déposer tes escarpins dans l'empreinte de nos pas.
Tu pourras alors alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, nous venons à notre tour, pour y tremper notre plume féconde.
Et cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.
J'aime cet idée de partage.
Elle devrait régir le monde sans aucune faille.
Pour que nous regardions tous dans la même direction.
C'est pour cette raison que nous aimons tant la poésie... Et les poètes !...
Gérard SANDIFORT alias Sandipoete
Forum poétique
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


UN ENDROIT QUI RESPIRE LE BIEN ÉCRIRE ET L'AMITIÉ
 
Vitrine du SiteFaire lire sa poésie sur FacebookAccueilRechercherS'enregistrerComment écrire de la poésie ?Connexion
-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal

 

 Citation du jour - Mardi 15 Aoùt 2006

Aller en bas 
AuteurMessage
sandipoete
Fondateur
Fondateur
sandipoete

Masculin
Lion Dragon
Nombre de messages : 8998
Age : 68
Localisation : Landrecies, dans le Nord !
Date d'inscription : 05/04/2005

Citation du jour - Mardi 15 Aoùt 2006 Empty
MessageSujet: Citation du jour - Mardi 15 Aoùt 2006   Citation du jour - Mardi 15 Aoùt 2006 Icon_minitimeMer 16 Aoû 2006 - 8:58

Ne crache pas dans l'eau du puit, tu seras peut-être obligé d'en boire.

Citation du jour - Mardi 15 Aoùt 2006 Krilovdm1
Ivan Andreïevitch Krylov
Ivan Andreïévitch Krylov [en cyrillique Иван Андреевич Крылов]
(13 février 1769 - 21 novembre 1844)
est un écrivain russe.
Fils d'un pauvre officier, Krylov eut une jeunesse malheureuse; à douze ans la misère l'obligea d'entrer comme copiste chez un juge. En 1782, il se rendit à Pétersbourg. Passionné pour la lecture et le théâtre, il écrivit dès l'âge de quinze ans une sorte d'opéra, la Prophétesse de café; une librairie lui en donna 60 roubles qu'il employa à l'achat des oeuvres de Racine, de Molière et de Boileau; le commerce de ces écrivains lui inspira le goût des tragédies et des contes satiriques; il écrivit deux tragédies, Cléopâtre et Philomèle. Puis il quitta le service de l'État et fonda plusieurs journaux : la Poste des Esprits, le Mercure de Saint-Pétersbourg, où il publia des nouvelles, des poésies et des articles de critique. Il fit représenter des comédies : la Famille insensée, les Espiègles, l'Ecrivain dans l'antichambre.
Devenu secrétaire du prince Galitzine, il passa quelques années dans les domaines de ce dernier, à Saratov, où il peut à loisir observer la vie et les moeurs des paysans russes. En 1806, de retour à Moscou, il sa lia avec Dmitriev, qui l'engagea à traduire quelques fables de La Fontaine. Krylov était désormais lancé dans la voie qu'il devait illustrer. En 1808, il publia un premier recueil de vingt-trois fables; le succès fut immense : jusqu'en 1844, le nombre des exemplaires écoulés dépassa 70 000; honneurs et pensions plurent sur le poète : il fut nommé membre de l'Académie en 1811, attaché à la bibliothèque impériale en 1812, conseiller d'État en 1830, et il mourut après avoir assisté, à Saint Pétersbourg, à son apothéose.

Le nom de Krylov est aussi populaire en Russie que celui de La Fontaine l'est en France. Ses fables, par l'esprit vraiment national, l'humeur gaie, la bonhomie naturelle, la vérité des peintures et le charme du langage, ne peuvent être comparées qu'à celles de notre illustre poète; c'est un des livres les plus goûtés des Russes; il est pour les enfants le premier manuel de lecture, on l'apprend par coeur, et beaucoup de vers sont passés en proverbes. Krylov a suscité en Europe toute une littérature de traductions, d'imitations et de commentaires. La statue de Krylov (ci-dessus) a été placée dans le Jardin d'été à Saint-Pétersbourg.

Textes protégés par © Copyright N° 79Z516A
*****************************************
Gérard SANDIFORT, alias Sandipoete
Citation du jour - Mardi 15 Aoùt 2006 Vieux-10La seule arme que je tolère, c'est la plume !...
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/view/sandipoete/home
 
Citation du jour - Mardi 15 Aoùt 2006
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum poétique :: LES DISTRACTIONS AUTOUR DES MOTS :: Les Citations :: Citations du jour-
Sauter vers: